Stratégie de croissance verte

Face à l'actuel climat d'inquiétude concernant l'environnement et devant la menace des changements climatiques, dont le poids ne cesse de croître sur la politique économique, le conseil des ministres au sein de l'OCDE a décidé en 2009 que des efforts devaient être faits en termes de Stratégie de Croissance verte (SCV), en partant du principe que la croissance peut – et doit – aller de pair avec un respect de l'environnement.

La croissance verte signifie ainsi que les objectifs de développement et de croissance économiques doivent être poursuivis en dehors de toute surexploitation des ressources et de l'environnement indispensables à notre bien-être. La transition vers cette croissance verte est un défi qui exige des investissements et de nouvelles habitudes. Ceux-ci contribueront à leur tour à une croissance durable, ouvrant de nouvelles perspectives économiques.

La croissance verte ne remplace pas le développement durable, elle en est plutôt une composante. Bien que son champ d'application soit moins large, elle fournit une stratégie politique opérationnelle, permettant d'enregistrer des progrès concrets et mesurables au point de rencontre entre l'économie et l'environnement. La stratégie pour une croissance verte de l'OCDE se base sur les analyses détaillées et les mesures politiques découlant de la conférence de Rio il y a 20 ans. La stratégie comprend un agenda ciblé et clair pour la réalisation des objectifs formulés à Rio en matière de développement durable. La croissance verte doit permettre de créer les conditions nécessaires à l'innovation, aux investissements et à la concurrence, qui peuvent déboucher sur de nouvelles sources de croissance économique qui ne mettront plus les écosystèmes sous pression.

Les stratégies de croissance verte doivent être particulièrement attentives aux injustices et aux nombreux problèmes sociaux que le passage à une économie verte pourrait provoquer, tant au niveau national qu'international. Il s'agit notamment d'un aspect essentiel si l'on veut que la croissance verte soit une réussite. En d'autres termes, les stratégies doivent être complétées par des initiatives qui visent à élargir le volet social du développement durable.