Semaine pour le Développement durable 2014

Quel goût a votre travail? – Une politique du personnel durable axée sur les collaborateurs 

                                                           

La Semaine pour le Développement durable se tiendra du 20 au 24 octobre 2014. Depuis quelques années déjà, les activités de la journée pour le DD s’étalent sur une semaine complète. Cette année, nous avons donc décidé de rebaptiser officiellement l’évènement en Semaine pour le Développement durable.

Avec le thème de la politique du personnel durable , nous souhaitons envisager le développement durable selon une autre perspective, à savoir celle de la responsabilité sociétale des services publics.

La responsabilité sociétale des organisations s’articule autour des 3 P : people, planet et profit.

People fait naturellement écho aux personnes. Comment une organisation interagit-elle avec les personnes ? Sont concernés ici les clients, les parties prenantes et les collaborateurs. Dans un sens plus large, c’est de la société qu’il s’agit.

Planet désigne l’impact qu’a une organisation sur l’environnement. En effet, toute activité a un effet sur l’environnement/écologie. Comment l’organisation se positionne-t-elle à ce sujet ? Comment veille-t-elle à limiter au maximum cet impact ?

Profit renvoie aux bénéfices. Dans une entreprise, les bénéfices sont indispensables à l’innovation. Les bénéfices s’expriment non seulement en termes d’argent, mais aussi en termes de connaissance et de qualité. Sous l’angle de la responsabilité sociétale, les bénéfices sont toujours envisagés à long terme.

Les entreprises mais aussi toutes les organisations, y compris les services publics, ont une responsabilité sociétale.

Une politique du personnel durable

 

La Semaine pour le Développement durable est placée sous le signe d’une politique du personnel durable, politique qui est étroitement liée au terme people de la responsabilité sociétale.

Les défis qui se posent sur le lieu de travail sont importants. Nous serons  tous amenés à travailler plus longtemps. Les  conditions de travail doivent rester acceptables. En d’autres termes, le travail doit offrir suffisamment de perspectives de développement et entretenir la motivation, sans générer trop de stress et en permettant un équilibre entre vie professionnelle et vie privée.  

Le programme pour la Semaine pour le DD est construit autour de 5 aspects d’une politique du personnel durable :

  1. Prévention
    Une organisation est soumise à un certain nombre d’obligations légales en matière de prévention et de bien-être au travail. Elle doit mener une politique de prévention et disposer de conseillers en prévention. Elle doit disposer d’un plan de et désigner des personnes de confiance.
  2. Lieu de travail
    Votre lieu de travail doit être aménagé dans un souci d’ergonomie vous permettant de travailler dans de bonnes conditions. Les heures passées devant un ordinateur provoquent souvent de douleurs dorsales et au poignet. Un aménagement adéquat et une position adaptée permettent d’éviter de nombreux problèmes.
  3. Motivation
    Qu’est-ce-qui fait que vous allez chaque matin au travail avec enthousiasme et sans traîner les pieds ? La rémunération est un signe de reconnaissance, mais elle ne garantit pas la motivation à long terme. Se sentir apprécié(e), travailler de façon autonome, bénéficier d’un traitement équitable et jouir de la possibilité de mettre à profit ses talents,  voilà des éléments susceptibles d’y contribuer.
  4. Epanouissement
    Si votre travail vous offre des perspectives de développement, si vous pouvez développer vos compétences, si vous pouvez évoluer ou si vous pouvez apporter votre contribution personnelle, vous vous rendrez à votre travail avec plaisir. Et ce, jusqu’à votre pension.
  5. Équilibre
    Une multitude d’éléments peuvent générer du stress ou de la tension :une surcharge  ou un manque de travail, le type de travail, des angoisses, une tendance à la procrastination, etc. Chacun est différent. Le stress chronique peut se traduire par un burn out ou une dépression. Il s’agit donc d’y être attentif.

À l’horizon 2050

Ce n’est pas sans raison qu’il s’agit d’un thème d’actualité. Pensons notamment à la série d’« aveux » de burn out et à la campagne « Vêtements propres » sur les conditions de travail au Bangladesh. Il existe un lien direct avec la vision fédérale à long terme pour le développement durable.

Cette vision à long terme reflète l’image de la société que nous voulons pour 2050 :

D’ici 2050, la Belgique sera une société inclusive avec un environnement protégé, une économie adaptée aux défis écologiques, sociaux et économiques, et des pouvoirs publics fédéraux sociétalement responsables.

L’un des quatre grands défis de cette vision à long terme s’adresse donc directement  à l’autorité fédérale. En 2050, celle-ci doit être une organisation sociétalement responsable.