Politique Internationale

C’est à l’échelle internationale que nous retrouvons l’origine de la définition la plus courante du développement durable, et plus précisément dans le rapport Brundtland des Nations Unies de 1987 : « [Le développement durable est] un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures de répondre aux leurs. » Cette définition met en lumière deux éléments clés : les « besoins » et les « limitations ». Les besoins essentiels des plus démunis, à qui il convient d’accorder la plus grande priorité, et l’idée des limitations que l’état de nos techniques et de notre organisation sociale impose sur la capacité de l’environnement à répondre aux besoins actuels et à venir.

Le concept de développement durable englobe un programme gigantesque qui tente de modifier drastiquement notre société afin de répondre aux problèmes qui dépassent souvent le niveau local. Si les problèmes environnementaux ne s’arrêtent pas aux frontières, dans un monde où tout est enchevêtré, il en va de même pour le volet économique du développement durable et nous ne pouvons répondre, seuls, à ces défis. Il en va de même pour le volet social, qui requiert également une attention nécessaire à l’échelle internationale.

Nous recevons dès lors de nombreux stimuli du niveau international mais, par ailleurs, la coopération internationale est elle aussi indispensable. Dans ce cadre, les Nations Unies jouent depuis toujours un rôle de premier plan, même si ce n’est pas la seule institution importante, comme vous pouvez le voir dans cette partie du site Internet de l’IFDD. Il est donc essentiel que l’IFDD suive la politique internationale avec suffisamment d’attention au sein de la cellule stratégie et planification.