Les fonctionnaires fédéraux mangent-ils de manière durable ?

Afin de préparer la campagne pour la Journée du Développement Durable 2011, le SPP Développement Durable a mené, en avril 2011, une enquête sur le comportement alimentaire des fonctionnaires fédéraux, et plus particulièrement sur leurs habitudes et leur opinion en matière de consommation de viande.

Plus de 8000 collègues de tous les services publics fédéraux ont rempli le questionnaire. Les femmes ont été les plus nombreuses à répondre (63%), contre 37% pour les hommes. La répartition linguistique des réponses était de 58% pour les néerlandophones et 42% pour les Francophones. Environ la moitié des personnes ayant répondu (48%) appartenaient à la tranche d’âge comprise entre 30 et 49 ans.

Plus de 90% des personnes ayant participé à l’enquête mangent quotidiennement de la viande. Plus de la moitié d’entre elles mangent plus de 100 grammes de viande par jour, ce qui dépasse la quantité recommandée dans les directives du Plan National Nutrition Santé. Cette surconsommation de viande systématique est devenue habituelle dans notre culture et dans notre société après la deuxième moitié du siècle passé, raison pour laquelle changer d’habitude alimentaire est vu par la moitié des personnes ayant répondu comme un pas difficile à franchir ou comme un changement qui nécessite du temps.

Toutefois, presque 65% des personnes ayant participé à l’enquête estiment pouvoir réduire leur consommation de viande. Par ordre d’importance, la santé est leur première motivation, suivie des préoccupations environnementales en deuxième position.

Quelle est l’opinion des personnes ayant répondu sur la campagne de sensibilisation visant à réduire la consommation de viande? Environ 70% d’entre elles estiment qu’une telle campagne est utile et positive. La campagne doit donner des informations sur les avantages qu’il y a à réduire sa consommation de viande ainsi que sur les dangers liés à sa surconsommation. En outre, la campagne doit également proposer des informations pratiques, donner des conseils et des recommandations.